Les thérapies à long terme de remplacement des hormones ont été associées au cancer du sein

Les thérapies à long terme de remplacement des hormones ont été associées au cancer du sein

 

De nombreuses femmes ménopausées prennent de l’œstrogène pour prévenir l’ostéoporose, les troubles cardiaques et circulatoires. Mais, des chercheurs suédois ont établi un lien entre cette hormone et le cancer du sein. C’est pourquoi les femmes et leur médecin devraient se pencher sur le fait de savoir si les avantages d’une thérapie à l’œstrogène l’emporteraient sur les risques de cancer.

En se fondant sur des dossiers médicaux, les chercheurs suédois ont identifié 23.244 femmes ménopausées et suivant les thérapies à l’œstrogène. Ils ont ensuite vérifié le nom de ces femmes avec le nom des personnes atteintes de cancer du sein figurant dans le registre national des cancers. (En Suède, les médecins doivent signaler aux autorités tous les nouveaux cas de cancers diagnostiqués). Après avoir comparé leurs noms, ils ont comparé les marques d’œstrogène utilisés, les doses et les durées des traitements.
Ils sont arrivés à la conclusion que les femmes qui prenaient de l’œstrogène pendant des périodes prolongées augmentaient de 10 % leurs risques de développer un cancer du sein. Après neuf ans de thérapie à l’œstrogène, ce risque augmentait de 70 %. De plus, ils ont remarqué que l’Estradiol, une forme puis-sante d’œstrogène, était le produit le plus souvent prescrit et présentait un facteur de risques de cancer du sein plus élevé que les estriols, qui sont des formes moins puissantes d’œstrogène.

De nombreux médecins déjà au courant du lien entre l’œstrogène et le cancer de l’utérus, prescrivent à leurs patientes ménopausées une combinaison d’œstrogènes et de progestérone. Mais, d’après les chercheurs, bien que la progestérone neutralise l’effet négatif de l’œstrogène dans le cas du cancer de l’utérus, les femmes qui suivent une thérapie combinant ces deux substances ont plus de risques de développer un cancer du sein. « L’œstrogène semble causer le cancer parce qu’il stimule la croissance des cellules des seins et de la paroi de
l’utérus… La progestérone neutralise cet effet sur les cellules de
l’utérus, mais elle agit avec l’œstrogène pour stimuler la prolifération des cellules dans les seins… Par conséquent, la progestérone pourrait augmenter les effets de l’œstrogène sur le cancer
du sein. » Comme les Américaines ne prennent généralement pas la
même forme d’œstrogène que les Suédoises, personne ne connaît l’impact de ces découvertes sur les femmes aux États-Unis, ou ailleurs. Pour le moment, les spécialistes américains défendent les bienfaits de l’œstrogène, en disant que pour chaque femme qui risque de décéder du cancer du sein à cour d’une thérapie prolongée à l’œstrogène, 7 ou 8 autres femmes» peuvent être sauvées d’un décès prématuré dû à une crisa cardiaque ou à un accident cérébro-vasculaire.

Creer son site internet

Créer son site web pour les professionnels de santés

Chirurgiens en actions

Construire un site internet, c’est avant tout se poser la question sur sa viabilité. Un site web à destination des professionnels de santé requiers du temps, et notamment de la régularité. Avant de vous lancer, essayez donc de déterminer avec franchise si le projet est véritablement porteur de sens pour vous.

Si ce n’est pas le cas, peut-être vaut-il mieux reporter légèrement le projet.

Comment confectionner un site pour votre activité de thérapeute ?

Il faut l’alimenter de texte une ou deux fois par mois (au minimum), et habituellement sans obtenir  de trafique immédiat pendant la création de son site médical, si aucune motivation réelle ne vient remplacer le premier enthousiasme ?

 

Si vous êtes capable de rendre votre projet jusqu’à son échéance, vous êtes dans l’obligation dans ce cas vous questionner c’est-à-dire comment confectionner un site qui va susciter l’intérêt de vos patients. Un blog est en mesure de traiter n’importe quel sujet, mais c’est avant tout votre expertise qui va lui apporter de la cote, et plus il sera précis, plus votre point de vue sera percutant. Se donner les moyens de réussir, c’est chercher comment confectionner un site internet original et attractif.

 

Prendre un hébergement pour votre site médical:

 

En conclusion, un enregistrement chez un hébergeur vous indiquera comment confectionner votre site en lui donnant une catégorie et une URL. La catégorie doit être prise avec précision, dans le but que les patients puissent trouver aisément votre site, et que les annuaires le mettent dans la bonne section. L’URL doit elle aussi faire l’objet d’une attention toute spéciale, et inclure un mot-clé en relation avec votre domaine de compétence (médecine, chirurgie-dentaire, podologie, kinésithérapie…). Une fois cette procédure effectuée, vous n’aurez plus qu’à vous interroger sur comment confectionner un site, cependant vous serez dans l’obligation de vous armer de patience avant même de voir vos écrits ressortir dans les moteurs de recherche.

 

Créer un blog pour présenter vos compétences thérapeutique

 

Créer un blog est une action tout à fait habituelle de nos jours : avec 100000 millions de blogs ajoutés par jours en 2018, l’événement du blog s’étale chaque jour un peu plus. Malgré cela, créer un blog exige beaucoup de temps, ainsi qu’une bonne dose de confiance.

Créer un blog ne prend que quelques minutes, cependant il faut ensuite ajouter du contenu périodiquement dans le but qu’il parvienne à sortir du lot de la blogosphère, sans redescendre par la suite dans l’oubli. Sur les 100000 millions de blogs ajoutés par jours, seulement la moitié sont réellement actifs en faisant paraître en temps normal un texte tous les trois mois. Avant de créer un blog médical, il faut par conséquence s’interroger sur les motivations véritables du projet : s’agit-il d’un but sans destinée, ou d’une réelle aspiration ?

Pour créer un blog de santé, les hébergements de site exigent à l’auteur d’indiquer une catégorie. Ceci pose d’emblée un problème dans la thématique thérapeutique, et de l’angle défendu dans le blog. Un projet viable est avant tout un projet qui a été correctement déterminé : la réussite n’est envisageable grâce à un point de vue fort. Bien qu’il existe d’excellent blogs perso assimilables à un journal intime, en partant d’un sujet aussi imprécis que « moi, ma vie » risque fort de se solder par un échec. Pour créer un blog qui prévaudra au centre des millions de blogs, il faut s’interroger en quoi le contenu du blog pourra intéresser les internautes.

Créer un blog requiers somme toute beaucoup de persistance. Le moteur de recherche Google met certaines fois plusieurs mois avant d’indexer un blog, et prend en compte le nombre de parutions journalières. Pour créer un blog, il est donc indispensable de consentir à travailler sans récolter immédiatement de retour.

La lombalgie et l’ostéopathie

La lombalgie est une douleur dans le bas du dos, la région lombaire. Environ 4 personnes sur 5 souffrent de lombalgie et les douleurs lombaires sont la principale cause d’invalidité au travail jusqu’à 45 ans. Elle est dite« commune» lorsqu’elle a une cause mécanique pas due à cause de la maladie inflammatoire, tumorale, infectieuse ou à un traumatisme. Dans le langage courant on selon les cas de« mal de dos« tour de rein», ou lumbago.
Elle est dite« aiguë», si sa durée varie de quelques jours à quatre semaines.

 

Comment un ostéopathe peut il soulager votre lombalgie ?

Qu’est ce qu’une lombalgie:

les lombalgies c’est: une raideur au réveil, des sensations de lourdeurs, de la douleur diffuse, des douleurs franches et précises, lumbago, impression d’instabilité… Ces formes multiples ne représentent pas la gravité de la lésion à l’origine de la douleur.

Il faut faire la différence entre 3 types de dos:

  • lombalgies avec la compression radiculaire (5 à 15%). Le nerf de la jambe, nous allons parler de cruralgie et sur le nerf sciatique vont parler de sciatalgie,
  • Les lombalgies symptomatiques avec pathologies sous-jacentes (1 à 5%) dont le suivi et le traitement seront particuliers.

Lombalgies non symptomatiques

 

Elles regroupe les lombalgies communes sans pathologie à l’origine de la douleur: c’est cette lombalgie que l’on verra en détail dans cet article.

Concernant les examens d’imagerie (radio, IRM…), il n’y a pas forcément d’association entre une anomalie dans d’imageries et la survenue de lombalgie: les anomalies visible sur une imagerie sont plus largement chez les patients asymptomatiques que chez ceux présentant des douleurs lombaires. C’est ici qu’un ostéopathe Paris 16 ème sera en mesure de vous soulager. En outre, entre 40% et 50% des personnes qui n’ont pas de douleur dans le bas du dos présentent des dégénérescences et arthrose sur leur radio 3.

Les causes de survenue d’une lombalgie commune peuvent être très variées (liste non exhaustive):

  • Un faux mouvement, une mauvaise position ou une mauvaise ergonomie pouvant provoquer contractures musculaires et blocage de l’articulation,
  • Un effort inhabituel, de sur-charge le corps et le surmenage physique,
  • Psychosocial: somatisation, le stress, angoisse…
  • Viscérale: la constipation, adhérence cicatricielle, menstruation…
  • la Faiblesse des muscles du dos et les abdominaux en raison de l’absence d’exercice,
  • Vibrations: machines agricoles, tondeuses…

La Lombalgies symptomatiques

 

En général, la lombalgie se résout en 2 semaines mais les récidives sont fréquentes (73% des individus de la récidive de la douleur dans les 12 mois). Le Le paracétamol est inefficace comme le traitement et il ne réduit pas la durée de dos (voir l’article sur la lombalgie et le paracétamol). Le principal risque de la lombalgie est donc son passage à la chronicité avec son lot de congés de maladies et de handicaps. Quand vous ne pouvez plus bouger, vous pouvez faire appel à un ostéopathe à domicile sur Paris et sa région

On parle de lombalgie:

  • Aiguës: quand elle dure moins de 6 semaines
  • Subaiguë: quand elle dure entre 6 semaines à 3 mois
  • Chronique lorsqu’elle dure plus de 3 mois

 

Prévention des lombalgie: consultez régulièrement un ostéopathe

un bon tonus musculaire (dos et la sangle abdominale) est essentielle pour le maintien de votre dos. Le rendez-vous hebdomadaire de sport 11 12 13 (avec échauffement et d’étirement), il) est recommandé de: une piscine, un cours de pilates, marche ou marche nordique, yoga, vélo… Il ne faut pas tomber dans ce qu’on appelle le cercle vicieux de la douleur.

Le Cercle vicieux de la douleur:

 

Bien entendu, il est nécessaire de revoir l’ergonomie: l’emplacement du lieu de travail dans un bureau ou un mouvement dans le processus de traitement, de l’horticulture ou de gestes quotidiens… Il faut toujours avoir les épaules à la base du bassin et des hanches (et donc éviter de se plier/ se pencher en avant) et toujours utiliser ses jambes en les fléchissant pour ramasser quelque chose au sol.

le Traitement ostéopathique

Les douleurs lombaires sont les premiers motifs de consultation ostéopathique. La méta-analyse du registre des ostéopathe de France en 2005 montre que l’ostéopathie réduit considérablement les lombalgies à court et à moyen terme et conclut que ses effets persistent pendant au moins 3 mois. Votre ostéopathe Paris vous démontre ne autre étude a montré que ses effets peuvent perdurer pendant 1 an.

Les autres thérapie et médecine complémentaire à l’ostéopathie:

 

Bien que orthopédie n’ait pas encore prouvé son efficacité dans le traitement et la prévention des douleurs lombaires. Certains patients se sont vu améliorés grâce à des semelles orthopédiques après un bilan de posturologie. Je pense que cette piste à explorer pour les lombalgies chroniques et que les résultats peuvent être convaincants, lorsque l’indication est bien portée.

  • Certaines ceinture lombaire soulage la douleur lombaire en période de crise, mais protège également les disques après le levage de charge si elle est utilisée avec les bons gestes.
  • Le régime en cas de surpoids protégera votre dos de la douleur.
  • Évitez également de dormir sur le ventre et les matelas en mousse de faible qualité.