La lombalgie et l’ostéopathie

La lombalgie est une douleur dans le bas du dos, la région lombaire. Environ 4 personnes sur 5 souffrent de lombalgie et les douleurs lombaires sont la principale cause d’invalidité au travail jusqu’à 45 ans. Elle est dite« commune» lorsqu’elle a une cause mécanique pas due à cause de la maladie inflammatoire, tumorale, infectieuse ou à un traumatisme. Dans le langage courant on selon les cas de« mal de dos« tour de rein», ou lumbago.
Elle est dite« aiguë», si sa durée varie de quelques jours à quatre semaines.

 

Comment un ostéopathe peut il soulager votre lombalgie ?

Qu’est ce qu’une lombalgie:

les lombalgies c’est: une raideur au réveil, des sensations de lourdeurs, de la douleur diffuse, des douleurs franches et précises, lumbago, impression d’instabilité… Ces formes multiples ne représentent pas la gravité de la lésion à l’origine de la douleur.

Il faut faire la différence entre 3 types de dos:

  • lombalgies avec la compression radiculaire (5 à 15%). Le nerf de la jambe, nous allons parler de cruralgie et sur le nerf sciatique vont parler de sciatalgie,
  • Les lombalgies symptomatiques avec pathologies sous-jacentes (1 à 5%) dont le suivi et le traitement seront particuliers.

Lombalgies non symptomatiques

 

Elles regroupe les lombalgies communes sans pathologie à l’origine de la douleur: c’est cette lombalgie que l’on verra en détail dans cet article.

Concernant les examens d’imagerie (radio, IRM…), il n’y a pas forcément d’association entre une anomalie dans d’imageries et la survenue de lombalgie: les anomalies visible sur une imagerie sont plus largement chez les patients asymptomatiques que chez ceux présentant des douleurs lombaires. C’est ici qu’un ostéopathe Paris 16 ème sera en mesure de vous soulager. En outre, entre 40% et 50% des personnes qui n’ont pas de douleur dans le bas du dos présentent des dégénérescences et arthrose sur leur radio 3.

Les causes de survenue d’une lombalgie commune peuvent être très variées (liste non exhaustive):

  • Un faux mouvement, une mauvaise position ou une mauvaise ergonomie pouvant provoquer contractures musculaires et blocage de l’articulation,
  • Un effort inhabituel, de sur-charge le corps et le surmenage physique,
  • Psychosocial: somatisation, le stress, angoisse…
  • Viscérale: la constipation, adhérence cicatricielle, menstruation…
  • la Faiblesse des muscles du dos et les abdominaux en raison de l’absence d’exercice,
  • Vibrations: machines agricoles, tondeuses…

La Lombalgies symptomatiques

 

En général, la lombalgie se résout en 2 semaines mais les récidives sont fréquentes (73% des individus de la récidive de la douleur dans les 12 mois). Le Le paracétamol est inefficace comme le traitement et il ne réduit pas la durée de dos (voir l’article sur la lombalgie et le paracétamol). Le principal risque de la lombalgie est donc son passage à la chronicité avec son lot de congés de maladies et de handicaps. Quand vous ne pouvez plus bouger, vous pouvez faire appel à un ostéopathe à domicile sur Paris et sa région

On parle de lombalgie:

  • Aiguës: quand elle dure moins de 6 semaines
  • Subaiguë: quand elle dure entre 6 semaines à 3 mois
  • Chronique lorsqu’elle dure plus de 3 mois

 

Prévention des lombalgie: consultez régulièrement un ostéopathe

un bon tonus musculaire (dos et la sangle abdominale) est essentielle pour le maintien de votre dos. Le rendez-vous hebdomadaire de sport 11 12 13 (avec échauffement et d’étirement), il) est recommandé de: une piscine, un cours de pilates, marche ou marche nordique, yoga, vélo… Il ne faut pas tomber dans ce qu’on appelle le cercle vicieux de la douleur.

Le Cercle vicieux de la douleur:

 

Bien entendu, il est nécessaire de revoir l’ergonomie: l’emplacement du lieu de travail dans un bureau ou un mouvement dans le processus de traitement, de l’horticulture ou de gestes quotidiens… Il faut toujours avoir les épaules à la base du bassin et des hanches (et donc éviter de se plier/ se pencher en avant) et toujours utiliser ses jambes en les fléchissant pour ramasser quelque chose au sol.

le Traitement ostéopathique

Les douleurs lombaires sont les premiers motifs de consultation ostéopathique. La méta-analyse du registre des ostéopathe de France en 2005 montre que l’ostéopathie réduit considérablement les lombalgies à court et à moyen terme et conclut que ses effets persistent pendant au moins 3 mois. Une autre étude a montré que ses effets peuvent perdurer pendant 1 an.

Les autres thérapie et médecine complémentaire à l’ostéopathie:

 

Bien que orthopédie n’ait pas encore prouvé son efficacité dans le traitement et la prévention des douleurs lombaires. Certains patients se sont vu améliorés grâce à des semelles orthopédiques après un bilan de posturologie. Je pense que cette piste à explorer pour les lombalgies chroniques et que les résultats peuvent être convaincants, lorsque l’indication est bien portée.

  • Certaines ceinture lombaire soulage la douleur lombaire en période de crise, mais protège également les disques après le levage de charge si elle est utilisée avec les bons gestes.
  • Le régime en cas de surpoids protégera votre dos de la douleur.
  • Évitez également de dormir sur le ventre et les matelas en mousse de faible qualité.

0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *